3 bonnes raisons de choisir le lin

Le lin est une fibre naturelle, locale et c’est le pre­mier tex­tile dévelop­pé par l’homme (voir arti­cle blog « le lin et son his­toire). Délais­sés au prof­it de nou­veautés venues d’ailleurs, cette matière est pour­tant unique par sa qual­ité et ces atouts. Décou­vrez les 3 bonnes raisons de choisir le lin.

1ère valeur  : le lin est écologique

Con­traire­ment à la plu­part des fibres naturelles, le lin ne néces­site pas d’autre irri­ga­tion que celle naturelle de la pluie. Là où pour 1 kilo de coton récolté 7000 litres d’eau seront util­isés, le lin se con­tentera des pré­cip­i­ta­tions naturelles.

De plus, pen­dant sa crois­sance, la plante absorbe 3,7 tonnes de CO2 par hectare de lin et con­tribue donc à réduire les gaz à effet de serre.

La cul­ture du lin ne néces­si­tant que très peu d’intrants ; les sols et les nappes phréa­tiques sont préservés de la pollution.

La tige de lin étant creuse, elle absorbe plus facile­ment la couleur et con­somme donc moins de teinture.

2ème valeur : les qualités intrinsèques du lin

  • Le lin est ther­morégu­la­teur : Grâce à la tige creuse de sa fibre, le con­tact du lin entraîne une sen­sa­tion de fraîcheur l’été et con­serve la chaleur l’hiver.
  • Le lin est anal­lergique : La tex­ture du lin agit comme une bar­rière aux bac­téries et con­vient aux per­son­nes souf­frant d’allergie aux acariens ou d’eczéma.
  • Le lin est absorbant : Il peut absorber 20% d’humidité en plus que le coton, sans paraître humide. Il dimin­ue aus­si l’effet de transpiration.
  • Le lin est résis­tant : Du fait de la longueur de ses fibres, le lin résiste très bien aux lavages, ne se déforme pas et s’adoucit avec le temps.

3ème valeur : La France est le premier producteur mondial de lin

Très peu de gens le savent, mais le lin est une matière locale. 85% de la pro­duc­tion mon­di­ale est réal­isée en Europe sur la bande côtière qui s’étend de Caen à Ams­ter­dam car le lin aime l’humidité et les faibles ampli­tudes ther­miques. La France à elle seule représente 80% de ce marché, alors que le coton est pro­duit dans le monde entier sauf en Europe.

A l’heure où de nom­breuses mar­ques ne savent plus quoi faire pour met­tre en avant leur côté « écore­spon­s­able », choisir le lin c’est choisir une fibre naturelle respectueuse de l’environnement, saine, durable, éthique et qui répond par­faite­ment aux enjeux écologiques de notre époque. Mais pensez à véri­fi­er qu’il pos­sède le seul label garan­tis­sant un lin Européen ; le label Mas­ter of Linen

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × deux =